L’actualité

l’œuf et la poule

La fusion nucléaire, c'est ce qui fait briller le Soleil lui-même. C'est une énergie particulièrement propre, tout à l'opposée de la fission nucléaire, celle de nos actuelles centrales. Le projet ITER vise à démontrer la faisabilité scientifique et technique de la fusion nucléaire comme source d’énergie. Construit en France, cofinancé par l'Union européenne, la Russie, les États-Unis, l'Inde, le Japon, la Corée et la Chine, c'est le lieu d'une des plus grandes coopérations scientifiques au monde. Le réacteur sera terminé et devrait commencer ses premiers essais en 2025 : https://www.iter.org/

Les Chinois, membres du projet donc, font depuis quelques temps des déclarations fracassantes sur les progrès de leurs propres réacteurs à fusion de type tokamak. Je viens encore de voir passer sur Numerama un article enthousiaste. Mais il est bon de rappeler que cela fait déjà très longtemps qu'on travaille sur les tokamaks dans le monde, et que, pour l'instant, en tout cas, il n'y a rien de révolutionnaire dans ce que fait la Chine : https://www.futura-sciences.com/

Ce mot de "tokamak" doit dire quelque chose aux lecteurs d'Universal War one. En effet, c'est la fusion nucléaire qui rend tout possible dans ma série. Le problème du confinement des plasmas y est réglé par le maîtrise de l'antigravitation. Et le problème de l'énergie nécessaire à l’antigravité est, lui, réglé par la maîtrise de la fusion nucléaire. Cette série aurait dû s’appeler l'œuf et la poule 🙂

Partager Google+ LinkedIn